AccueilAdosexoContraception

Contraception

Contraception NP

 

La découverte des plaisirs charnels ne se fait pas sans précaution. La contraception c’est l’ensemble des moyens qui empêchent la conception. La contraception évite seulement la grossesse mais pas les IST (infections sexuellement transmissibles) et notamment le sida..

Dans cet article nous vous présenteront différentes méthodes contraceptives plus ou moins fiables avec leurs avantages et leurs inconvénients.

  • Le préservatif masculin
  • Le préservatif féminin
  • La pilule contraceptive
  • La pilule dite « du lendemain »
  • L’implant contraceptif
  • Le patch contraceptif
  • Les spermicides
  • La méthode dite « du retrait » et l’abstinence périodique

 

Le préservatif masculinCondom

La contraception ce n’est pas une question que pour les filles, même si des recherches sont en cours, le préservatif est la seule vraie contraception masculine.

C’est quoi exactement ?

Le préservatif est un capuchon de latex ou en polyuréthane qui se déroule sur le pénis en érection, il sert à récupérer le sperme. Avant la fin de l’érection, le garçon doit se retirer en retenant le préservatif à la base du pénis, puis faire un nœud et le jeter à la poubelle. Pour plus de plaisir, un gel lubrifiant peut être associé à l’utilisation du préservatif.

Ses avantages :

  • C’est la seule contraception qui protège de la grossesse mais aussi des IST et du SIDA.
  • C’est un moyen extrêmement sûr, à condition de bien l’utiliser, et on en trouve partout !

 

Ses inconvénients :

  • Le préservatif doit être changé et mis à chaque rapport sexuel même dans une relation de couple stable.
  • Il arrive que certains ou certaines soient mal à l’aise au moment d’évoquer le préservatif pendant les premiers rapports sexuels. Surtout ne vous inquiétez pas, en parler et l’évoquer à ce moment là, rassurera tout le monde et évitera bien des préoccupations par la suite.

 

Ou s’en procurer ?

Les préservatifs peuvent s’acheter soit en pharmacie, soit dans les grandes surfaces, soit dans les distributeurs. Il est aussi possible d’en avoir gratuitement dans les centres de planification familiale.

Il existe toutes sortes de préservatifs, avec des formes différentes, des couleurs ou des parfums variés…à chacun de choisir selon sa taille et son plaisir.

Le prix ou la marque n’est pas forcément un gage de qualité, ce qui est très important c’est que le label CE se trouve sur l’emballage. Il faut aussi faire attention à la date limite d’utilisation, un préservatif trop vieux peut sécher et se casser plus facilement.


 

Le préservatif féminin female condom

Le préservatif féminin  permet aux filles de se protéger des maladies et infections sexuellement transmissibles (IST et SIDA), mais également d’une grossesse non désirée. En se protégeant, elles protègent aussi les garçons.

 

C’est quoi exactement ?

Le préservatif féminin est une gaine en nitrite ou en polyuréthane munie d’un anneau souple aux deux extrémités qui se place dans le vagin. Pour le retirer, il faut tordre l’anneau externe et le tirer doucement.

 

Ses avantages :

    • Il peut se mettre plusieurs heures à l’avance ce qui évite les interruptions durant les préliminaires pour le mettre. Plus besoin de se poser la question pendant le rapport.
    • En plus, les garçons disent ressentir le même plaisir que sans préservatif.
    • Il n’est pas en latex: pas de risque d’allergie.
    • Il est plus solide que le préservatif masculin.
    • Il protège mieux des IST car il protège également une partie de la vulve.
    • Il ne risque pas de glisser et il n’est pas nécessaire que le garçon se retire après l’éjaculation.
  • Et si vous avez envie de faire des expériences dans l’eau, il est plus pratique.

Ses inconvénients:

  • Bon d’accord cette contraception perd le prix de beauté ! C’est moche !
  • Elle peut être un peu difficile à mettre quand on n’a pas l’habitude, tout comme le préservatif masculin. On le place, grâce à un de ses anneaux, tout au fond du vagin. L’autre anneau reste à l’extérieur et couvre en partie la vulve. Un entraînement peut être nécessaire. Pour le mettre plus facilement on peut aussi le mettre sur le pénis du garçon et le préservatif se mettra en place lors de la pénétration.

Ou s’en procurer ?

Le préservatif féminin est distribué gratuitement dans les centres de planification, CDAG, associations de lutte contre le SIDA, dans le cadre des programmes de santé publique.

Il est diffusé également via des sites internet à 1,80 euro l’unité ou on le trouve en pharmacie.

 

ATTENTION ! Ne jamais utiliser les deux préservatifs masculin et féminin ensemble.


 

La pilule contraceptive  Contraceptive pill packets

 

C’est quoi exactement ?

La pilule est un comprimé qui se prend quotidiennement à heure régulière pendant 21 jours ou 28 jours selon le type de pilule. Il en existe deux types : les pilules combinées oestroprogestatives qui contiennent deux hormones et les pilules progestatives qui n’en contiennent qu’une.

 

Ca marche à partir de quel moment?

Si vous prenez la pilule pour la première fois :

Avec une pilule combinée, vous êtes protégés au bout de 7 jours.

Une pilule micro progestative est efficace au bout de 48 heures.

 

Quelques règles de base !

Si vous commencez une pilule combinée, vous devez prendre le premier comprimé le 1er jour de vos règles. Vous êtes ainsi immédiatement protégée d’une grossesse. Si vous commencez votre plaquette plus tard, utilisez des préservatifs pendant 7 jours.

Si vous prenez une pilule progestative, le premier comprimé doit être pris le premier jour de vos règles. Le premier comprimé peut aussi être pris entre le 2ème et le 5ème jour des règles, à condition d’utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés.

Dans un cas comme dans l’autre, il est préférable de vous assurer, en faisant un test de grossesse que vous n’êtes pas enceinte au moment où vous commencez la pilule.

 

Ses avantages :

  • L’efficacité de la pilule est très grande car supérieure à 99,7%.

 

Ses inconvénients :

  • Il ne faut pas oublier son petit comprimé. L’efficacité peut être compromise par les oublis (plus ou moins graves selon le type de pilule). Si vous oubliez un comprimé, n’hésitez pas à demander en pharmacie ou a des professionnels quelle solution adopter.
  • La pilule peut aussi avoir des effets indésirables (nausées, diarrhées, prise de poids) qui conduisent certaines à l’arrêter. Il faut parfois trouver la pilule qui convient le mieux à son organisme et en parler à son médecin ou son gynécologue.

 

Où se la procurer ?

La pilule peut être prescrite par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme et est délivrée sur ordonnance en pharmacie.

Certaines pilules sont remboursées à 65%. Il en existe aussi des génériques.

Les pilules remboursées peuvent également s’obtenir gratuitement sur prescription médicale, pour les mineures d’au moins 15 ans, leur délivrance est protégée par le secret médical.

Ou dans les centres de planifications sans condition d’âge pour les mineures souhaitant garder le secret.

 

Attention :

Si tu vomis, voici les règles à suivre :

Si tu as vomi dans les 3 heures qui suivent la prise du comprimé, il est nécessaire de reprendre un second comprimé (la plaquette durera un jour de moins)

Si tu as vomi plus de 3 heures suivant la prise du comprimé, il ne faut rien faire car tu es protégée sur le plan contraceptif.

 


 

La pilule du lendemain, la contraception d’urgence  morning after pill

 

C’est quoi exactement ?

Ouch ! Le préservatif a été mal mis! Vous n’avez pas résisté à faire l’amour avec votre partenaire sans vous protéger….Pas de panique ! Il y a la pilule du lendemain ! C’est une méthode de rattrapage à utiliser exceptionnellement car  elle n’est pas sans conséquence. Disons que c’est une méthode de contraception « d’urgence ».

La contraception d’urgence hormonale se présente sous la forme d’un comprimé unique. Il faut prendre le comprimé le plus tôt possible car son efficacité diminue avec le temps.

Il en existe 2 types :

Au lévonorgestrel (Levonorgestrel Biogaran, Norlevo) : il est possible de la prendre jusqu’à 72 heures (3 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé.

A l’ulipristal acétate (Ellaone) : Il est possible de la prendre jusqu’à 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé.

 

Les avantages :

  • Elle permet de retarder l’ovulation et donc d’éviter la fécondation et une grossesse.

 

Ses inconvénients :

  • Certaines femmes ressentent parfois des nausées, des maux de tête, des douleurs abdominales, des vertiges et des pertes légères de sang pendant les deux jours qui suivent sa prise. Mais ces effets doivent disparaitre ensuite.
  • Il arrive que les règles soient avancées ou retardées. Qui plus est l’efficacité n’est jamais totale.

 

Attention : La contraception d’urgence ne protège que du rapport qui a eu lieu avant la prise du comprimé. Elle ne protège pas des rapports qui auront lieu après !!!!

 

Où se la procurer ?

Si vous avez moins de 18 ans, vous pouvez l’obtenir de manière anonyme, gratuite et sans ordonnance en pharmacie, auprès d’une infirmière scolaire ou dans un centre de planification.

Si vous êtes étudiante (majeure ou mineure), vous pouvez l’obtenir gratuitement dans les services universitaires de médecine préventive.

Comme quoi il y a des avantages à être adolescents car si vous êtes majeurs, la pilule vous coutera 7.14 euros et la pilule du surlendemain (5 jours) 18.88 euros! .


 

L’implant contraceptif  implant

 

C’est quoi exactement ?

L’implant est une méthode contraceptive hormonale. L’implant est un contraceptif dit « de deuxième intention ». C’est-à-dire qu’il sera souvent prescrit aux jeunes  femmes qui présentent des contre-indications, une intolérance ou une difficulté à prendre la pilule quotidiennement. C’est un bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et de 2 mm de large qui est inséré sous la peau du bras, sous anesthésie locale. La pose dure seulement quelques minutes !

 

Ses avantages :

  • Son efficacité, sa durée d’action (3 ans) et sa simplicité d’utilisation sont des avantages.
  • L’implant est facile à poser, discret à porter, et rapide à retirer. Si vous désirez utiliser un nouvel implant immédiatement, il suffit d’en insérer un nouveau à la place de celui qui vient d’être retiré, en une seule fois.
  • Une visite chez le médecin est conseillée 3 mois après la pose. En dehors de ce contrôle, il ne nécessite pas de suivi particulier de votre part.

 

Ses inconvénients :

  • Certaines femmes peuvent prendre du poids ou de l’acné avec l’implant. Les femmes ayant (ou ayant eu, par le passé) une acné importante risquent une poussée d’acné plus ou moins longue avec un implant. Mais l’utilisation d’un implant n’empêche pas de faire traiter l’acné de manière efficace.

 

Où se le procurer ?

L’implant est délivré en pharmacie, sur ordonnance d’un médecin ou d’une sage-femme. Si votre médecin généraliste n’a pas l’habitude d’en poser, il saura vous orienter vers quelqu’un qui pourra vous le poser ou le retirer.

Son coût est de 106€ environ, remboursés à 65 %.


 

Le patch contraceptif patch

 

C’est quoi exactement ?

Le patch est un timbre qui se colle sur la peau et qui contient une association similaire à celle d’une pilule combinée. Les deux hormones sont diffusées dans le sang à travers la peau. Elle est efficace une semaine : vous devez en coller un par semaine, trois semaines sur quatre. Il doit être appliqué sur le ventre, sur les épaules ou au bas du dos (jamais près d’un sein). Pendant la quatrième semaine, il ne faut pas en mettre. Des saignements apparaissent.

 

Je suis protégée combien de temps ?

Vous êtes protégée pendant les 4 semaines (les trois semaines avec patch et la semaine sans).

 

Ses avantages :

  • Lorsqu’il est utilisé parfaitement, le patch est efficace à 99,7%.
  • Le patch présente une sécurité supplémentaire par rapport à la pilule car il suffit de se rappeler de le mettre une fois par semaine que de prendre une pilule tous les soirs.
  • Le fait qu’on le voit sur soi aide à ne pas l’oublier. Il faut juste vérifier quotidiennement qu’il est bien en place.
  • Et si vous oubliez de le changer, vous restez protégée pendant 48h. Le patch peut se décoller, auquel cas il faut en remettre un nouveau le plus rapidement possible, dans les 24h.

 

Ses inconvénients :

  • Le patch a parfois les mêmes effets que la pilule (nausées…).
  • Il est donc contre indiqué pour les jeunes femmes qui ne peuvent pas prendre une pilule combinée.

Où s’en procurer ?

Le patch peut être prescrit par un médecin et délivré en pharmacie, sur ordonnance. Une boîte de patch avec 3 patchs coûte environ 15€ par mois (il s’agit d’une contraception pour quatre semaines).

 


 

Les spermicides spermicides

 

C’est quoi exactement ?

Les spermicides sont des substances qui, comme leur nom l’indique, immobilisent ou détruisent les spermatozoïdes.

Sous forme de gel ou d’ovules insérés au fond du vagin. C’est une méthode utile pour les personnes ayant peu de rapports.

 

Leurs avantages :

  • Les spermicides sont discrets et peuvent être utilisés aussi quand le partenaire recourt aux préservatifs, ce qui en augmente l’efficacité.
  • Ils s’achètent sans ordonnance.
  • Ils peuvent servir de lubrifiant vaginal. Ils ne sont pas irritants pour la paroi du vagin, sauf s’ils sont utilisés très souvent (plusieurs fois par jour).

 

Leurs inconvénients :

  • Ils sont coûteux, pas toujours faciles à utiliser et pas toujours fiables.
  • Leur efficacité est très aléatoire : entre 18 et 29 % d’échecs. Comme pour les préservatifs, leur efficacité dépend largement de l’usage qui en est fait. Le moment de l’utilisation varie avec le type de spermicide : pour être efficaces les ovules doivent fondre au fond du vagin, à la chaleur du corps… ce qui prend dix minutes !
  • Les crèmes peuvent être utilisées juste avant le rapport sexuel… quand on sait qu’il va avoir lieu. La durée d’action est variable : 60 minutes pour les ovules, 8 heures pour les crèmes.
  • Les femmes qui souffrent d’IST, de mycose vaginale, d’infections urinaires à répétition ou qui ont une plaie du vagin ne peuvent pas en utiliser. En effet, les spermicides peuvent être inactivés par les médicaments administrés par voie vaginale (ovules ou crèmes pour traiter les mycoses, par exemple).

 

Attention ! Il ne faut pas utiliser de savon pendant 6 à 8 heures après le rapport, car cela peut rendre inefficace le produit.

 

Où s’en procurer ?

Il existe de nombreuses marques de spermicides disponibles en pharmacie et les produits utilisés sont tous les mêmes. Demandez à votre pharmacien de vous donner la liste de tous les produits dont il dispose ou qu’il peut se procurer. Choisissez la forme qui vous convient (crème, ovules).

Leur coût est de 7 à 19 € environ selon le type, pour plusieurs doses.


 

La méthode dite « du retrait »

 

C’est quoi exactement ?

L’homme se retire du vagin de sa partenaire avant d’avoir éjaculé. Si l’éjaculation n’a pas lieu dans le vagin (ni juste à l’entrée du vagin), cela réduit les risques de grossesse. Mais pour cela, l’homme doit contrôler son éjaculation. Et comme c’est un réflexe, c’est très difficile à faire et ça limite le plaisir des deux partenaires. Pour être efficace, le retrait nécessite de la part de la femme une grande confiance en son partenaire, et de la part de l’homme, une excellente connaissance des signes du moment de l’éjaculation.

En gros, ce n’est pas une bonne protection, 20% des femmes utilisant cette méthode tombe enceinte ! La présence de spermatozoïde dans le liquide pré-séminal et dans  les toutes premières gouttes de sperme favorisent l’échec de ce moyen de contraception.

Si on n’a rien pour se protéger sous la main, c’est une solution plutôt que de ne rien utiliser du tout mais le mieux est d’éviter cette méthode ! C’est peut être le moment de faire des jeux sexuels sans pénétration vaginale ce soir là et d’apprendre à se faire plaisir par d’autres moyens!?

 


Une petite astuce pour noter quand on a ses règles : period

Une appli pour noter quand on a ses règles ! Pink pad.