AccueilAdosexoIST, VIH et Sida

IST, VIH et Sida

ISTQu’est-ce que c’est une IST/MST (infection/maladie sexuellement transmissible) ?

Ce sont des infections (virus, bactéries, parasites et champignons) transmises principalement à l’occasion de rapports sexuels non protégés (par un préservatif) qu’ils soient vaginaux, anaux ou oro-génitaux.

A savoir !

La contraception d’urgence, la pilule, les spermicides et les stérilets ne protègent pas des IST! La solution est simple – seul le préservatif masculin ou féminin protège des IST (et des grossesses non souhaitées). Pendant le traitement pour une IST/MST, utilise toujours un préservatif avec ton partenaire.

Ca se soigne ?

Oui, mais dépêche-toi de te faire dépister et soigner grâce à un traitement sinon tu risques d’avoir des complications (type cancer du col de l’utérus, hépatite, stérilité, cancer…..).  

Est-ce que je peux me soigner tout seul et ça partira ?

Non ! Un vieil antibiotique utilisé pour une autre infection, un désinfectant ou une pommade ne fera pas l’affaire ! Il faut se faire dépister et soigner par un professionnel en prenant le traitement jusqu’au bout !

Quand se faire dépister ?

Quand le préservatif a craqué ! Après un rapport sans préservatif ! Si j’ai un doute !  

Où se faire dépister ?

Pour un dépistage gratuit et anonyme, rdv dans le centre de dépistage des IST (CIDDIST) près de chez toi. Sinon, au Centre de Planification Familiale, chez le médecin généraliste ou le gynécologue qui peuvent prescrire un test de dépistage des IST.

Comment se faire dépister ?

Selon les IST, il y 3 options : 1/ Examen clinique des organes génitaux (frottis) 2/ Prise de sang 3/ Prélèvement local ou cultures. C’est-à-dire que l’ on prélève une partie de la région infectée que l’ on le met en culture pour voir quelle bactérie se développe.

Et mon partenaire dans tout ça ?

Même si ce n’est pas forcément facile d’en parler, il faut lui en parler très rapidement ! Il faut arrêter ce qu’on appelle la chaîne de transmission – tu te réinfectes, tu le réinfectes et on peut infecter les autres. Il est essentiel que ton/tes partenaires prennent le traitement aussi, pour que vous repartiez du bon pied, en utilisant le préservatif (masculin ou féminin).

Quelle est l’infection la plus fréquente pour les 16-24 ans (surtout chez les filles)?

Le nom : La chlamydiose ou ce que l’on appelle les chlamydias (CT).

Comment sait-on qu’on l’a ?

2 ou 3 semaines après la contamination, tu peux avoir de la fièvre, des brûlures en urinant, mal au ventre, des démangeaisons, des liquides qui sortent par la verge, l’anus ou le vagin. Attention !!!!!! Il n’y a pas toujours ces signes !

Une appli contre les IST – MSTRisk:

Elle s’appelle MSTRisk. Créée à l’initiative du Syndicat national des dermatologues-vénérologues, cette appli qui tourne sur les téléphones Apple et Android  décrit ainsi les 12 symptômes des principales infections et présente à la fois les méthodes de dépistage et les traitements existants.

Photo de Allo Ecoute Parents 43.

Comment ça se passe pour le dépistage de la Chlamydiose ?

Le dépistage consiste en un prélèvement local, à l’entrée du vagin chez la femme ou à recueillir des urines ou à faire un prélèvement à l’entrée de l’urètre chez l’homme.

Le traitement ?

Le médecin prescrira des antibiotiques. Pense à informer ton partenaire pour qu’il/elle puisse avoir un traitement aussi !

Le VIH ET LE SIDA : Définition :

Le VIH, ou virus de l’immunodéficience humaine, est un type de virus qui peut causer une maladie appelée SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise). L’infection au VIH atteint le système immunitaire, c’est-à-dire les défenses naturelles du corps contre la maladie. Si elle n’est pas traitée, de graves maladies peuvent survenir. Des infections normalement anodines, comme une grippe ou une bronchite, peuvent s’aggraver, devenir très difficiles à traiter ou même entraîner le décès. Si on est infecté avec le VIH, on n’est pas forcement malade tout de suite. Etre porteur du VIH, cela ne veut pas dire qu’on a développé le sida. L’objectif majeur des traitements est d’empêcher que le VIH évolue vers le sida et bien sûr de soigner les gens qui sont au stade d’avoir le sida. En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 sans le savoir.

Comment ca se transmet ?

Le VIH se transmet par le sang, le sperme et les sécrétions vaginales, au cours de relations sexuelles, sans préservatif, avec une personne séropositive.  

Symptômes ?

Le VIH est malin, il peut se développer dans le corps de la personne sans faire de bruit pendant des années ou parfois après 15 jours il y a parfois des symptômes comme une grippe (fièvre, maux de ventre et de tête, des diarrhées, plaques rouges). Avec le temps, on développe des infections, on s’affaiblit….  

Où faire le test de dépistage:

Sans ordonnance : Dans un CDAG, un CDDIST ou depuis le 15 septembre 2015, les autotests de dépistage du Sida sont en vente en pharmacie. À partir d’une goutte de sang, ces autotests doivent permettre de savoir en quelques minutes si une personne est positive ou non au VIH. En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 sans le savoir. Avec ordonnance : Après avoir vu ton médecin, dans un laboratoire d’analyses.  

Faire un test – mais quand?

Solution 1 : Si tu as eu un rapport non protégé avec une personne que tu sais être séropositive ou si tu as un doute, il existe un traitement d’urgence dit « traitement post exposition » ou « traitement prophylactique ». Entre 4 heures et au maximum 45h après. Toi et ton partenaire peuvent prendre ce traitement aux urgences à l’hôpital le plus proche. Le médecin donnera un traitement antiviral sur un mois. Le souci – cela va réduire mais ne pas éliminer à 100% le risque de contamination.

Solution 2 : A partir de 6 semaines après le rapport sexuel non protégé le virus sera détectable dans le sang (avant 6 semaines une personne séropositive peut révéler un résultat négatif). Ce n’est donc  pas la peine de le faire trop tôt – tu risques d’avoir un résultat négatif mais qui n’est pas fiable du tout !

Si le résultat du test est négatif ?

Utilise cette expérience pour te dire, oui j’utiliserai le préservatif lors de tous mes rapports sexuels – le risque est beaucoup trop grand, toute cette histoire m’a fait flipper….  

Si le résultat du test est positif ?

Il faut commencer un traitement rapidement qui va agir pour bloquer le virus.  

Le traitement ?

On ne guérit pas du VIH, mais ça se soigne avec un traitement à vie. Grâce à un traitement médical toute sa vie, les personnes séropositives peuvent continuer à vivre de façon plus ou moins normale selon la personne. En commençant le traitement le plus tôt possible, on peut vieillir, prendre sa retraite, profiter des ces petits enfants comme tous les personnes âgées.  

Vrai ou faux – il y a beaucoup moins de risque d’attraper le sida aujourd’hui qu’avant surtout quand j’habite à la campagne?

Faux et archi-faux – En France en 2013, on estime qu’il y a environ 6200 personnes qui ont découvert leur séropositivité. Le virus attaque partout….

Vrai ou faux – ce n’est que les homosexuels qui attrapent le sida ?

Faux et archi-faux : Sur les 6200 personnes ci-dessous, 55% étaient hétérosexuels.  

Et les autres infections ?

Nous n’avons pas fait un topo exhaustif des IST/MST. En plus de la Chlamydiose, les plus courantes chez les jeunes sont les mycoses, la blennorragie et le HPV/Condylomes. Si tu souhaites plus d’informations sur les IST/MST, tu peux contacter Allo Ecoute Ado par téléphone ou forum pour avoir une réponse toujours anonyme et confidentielle à tes questions.

campagne-lutte-sida-vih-pac-man

Enregistrer

Enregistrer